Bentley participe au projet OCTOPUS

Bentley participe au projet de recherche de trois ans OCTOPUS, dont le nom se traduit par «octopus» mais, en abréviation, a une longue définition: composants optimisés, tests et simulation, boîtes à outils du groupe motopropulseur intégrant des solutions de moteurs ultra-rapides, tests et simulations, outils pour moteurs électriques utilisant des moteurs ultra-rapides. Cela signifie qu'une unité électrique à grande vitesse a été conçue et testée, intégrée dans l'arbre d'entraînement. «Composants optimisés» fait référence aux pièces et matériaux qui peuvent remplacer les aimants permanents fossiles rares et les bobines de cuivre.

Le PDG de Bentley, Adrian Holmark, a déjà admis que la première voiture électrique de la marque sortira en 2025 et sera une berline. La société basée à Crewe a créé deux concepts de batterie: l'EXP 100 GT (photo) et l'EXP 12 Speed ​​6e.

Avant l'inclusion de Bentley, le projet était en développement depuis 18 mois, nous pouvons donc maintenant jeter un coup d'œil au module d'axe E OCTOPUS. Il combine deux moteurs électriques (latéraux), une transmission (entre eux) et une électronique de puissance. Gardez à l'esprit qu'il existe de nombreux modèles tout-en-un.

L'étude est financée par le gouvernement britannique à travers OLEV (Low Emission Vehicles Service). Avec Bentley, Octopus a neuf autres partenaires qui n'ont pas besoin d'être nommés. Disons simplement que le groupe britannique Advanced Electric Machines est responsable des moteurs et des transmissions, et que Bentley prend en charge l'intégration du module dans un véhicule électrique, en réglant et en testant le système. Dans le domaine des travaux électriques, des promesses de "percée" et de "performances révolutionnaires". L'OCTOPUS ne trouvera pas d'utilisation pratique avant 2026, de sorte que la voiture électrique de Bentley ne sera pas commercialisée en 2025.

ARTICLES SIMILAIRES

LIRE AUSSI

Accueil » nouvelles » Bentley participe au projet OCTOPUS

Ajouter un commentaire