L'industrie automobile craint une deuxième quarantaine

La crise corona a pratiquement immobilisé l'industrie automobile pendant des semaines. Peu à peu, les constructeurs reprennent leurs activités normales, mais les dégâts sont importants. Et donc, l'industrie craint un éventuel second "blocage".

«La pandémie affecte les fabricants et les fournisseurs dans un virage fondamental de la mobilité des véhicules vers l'électrification, ce qui en soi nécessite tous les efforts. Après l'effondrement du marché mondial, la situation de nombreuses entreprises s'est stabilisée. Mais la crise n'est pas encore terminée. Il faut désormais tout faire pour éviter une nouvelle baisse de la production et de la demande », a déclaré le Dr. Martin Coers, directeur général de l'Association automobile (VDA).

VDA s'attend à ce qu'environ 2020 millions de véhicules soient produits en Allemagne en 3,5. Cela correspond à une diminution de 25% par rapport à 2019. De janvier à juillet 2020, 1,8 million de véhicules ont été produits en Allemagne, le niveau le plus bas depuis 1975.

«Une étude des sociétés membres du VDA a montré que des améliorations se produisent toutes les secondes, mais les fournisseurs estiment que les niveaux d'absorption ne seront pas atteints tant que la crise coronarienne n'aura pas affecté la production dans ce pays d'ici 2022», explique le Dr. Coers.

ARTICLES SIMILAIRES

LIRE AUSSI

Accueil » nouvelles » L'industrie automobile craint une deuxième quarantaine

Ajouter un commentaire