Teneur

Pendant la saison froide, le danger sur la route est associé non seulement à la couverture humide ou glacée. Le crépuscule affecte également les conditions routières. Et comme le soleil est plus faible en automne, en hiver et au printemps qu'en été, surtout le matin et le soir, lorsque nous allons et revenons du travail, le risque de cécité augmente.

Statistiques tristes

Environ les deux tiers des accidents liés aux conditions météorologiques en Allemagne sont causés par de légers reflets du soleil. Selon l'ADAC, ces circonstances sont deux fois plus courantes que les accidents causés par le brouillard.

Les conducteurs sous-estiment souvent le risque d'accidents lorsque le soleil s'approche de l'horizon. Cela est particulièrement dangereux dans les virages, dans les collines ou lorsque vous entrez et sortez des tunnels. Lorsqu'il est aveuglé, le conducteur ne voit pas bien les feux et les panneaux de signalisation, et les piétons, les cyclistes et les motocyclistes peuvent littéralement devenir invisibles.

Qu'est-ce qui aide de la lumière vive?

Voici sept conseils simples qui aideront un conducteur à se protéger et à protéger les autres participants à la circulation.

1. Nettoyer les fenêtres

Le pare-brise doit toujours être propre, car la saleté et les rayures diffusent la lumière sur sa surface. Cela conduit à de grands reflets au soleil.

2. Essuie-glaces utilisables

Les essuie-glaces fonctionnels sont importants pour une bonne visibilité. Du liquide de nettoyage doit également être ajouté régulièrement. Une serviette sèche doit être conservée dans l'habitacle pour nettoyer le pare-brise de l'humidité et de la saleté.

3. Points nets

Ce qui est dit sur le pare-brise s'applique également aux lunettes. Plus ils sont propres, mieux c'est. Il vaut mieux que les verres soient sans effet miroir. Sous un soleil particulièrement faible, le port de lunettes présente à la fois des avantages et des inconvénients. D'une part, l'éblouissement est réduit, mais d'autre part, l'assombrissement d'un environnement déjà sombre est atteint.

4. Distance et conduite prévisible

Restez toujours à une distance suffisante et bougez avec une concentration et une prévoyance accrues. Le conducteur devant vous peut être aveuglé par le soleil et s'arrêter subitement. Même si le soleil est derrière vous, il y a toujours un risque. Les pilotes à rencontrer peuvent être aveuglés. Cela s'applique aux piétons et aux cyclistes.

5. Vitesse sûre

La vitesse correcte est également importante, car seuls quelques instants sans contact visuel peuvent entraîner un coup. En une seconde à une vitesse de 50 km / h, la voiture parcourra environ 14 mètres. Cela signifie que le conducteur, même avec une éruption solaire à court terme (le soleil est apparu en raison d'un grand bâtiment), parcourra au moins 14 mètres «à l'aveugle», et parfois plus. Après avoir aveuglé l'œil, l'adaptation aux nouvelles circonstances peut prendre plus de temps.

6. Conduire avec des lumières

Parfois, le conducteur peut penser: pourquoi allumer les feux de croisement ou les feux de circulation, s'il fait si léger à l'extérieur? En fait, les feux de circulation brillent plus fort que le soleil couchant, il est donc plus facile pour le conducteur venant en sens inverse de voir votre voiture.

7. La position verticale du conducteur

La position assise droite est également importante. De nombreux conducteurs sont assis trop bas et le soleil passe sous la visière. Pour cette raison, le dossier doit être aussi droit que possible (sur une route dangereuse) et le siège doit être relevé s'il est réglable.

ARTICLES SIMILAIRES

Accueil » Articles » 7 conseils pour conduire contre un soleil bas

Ajouter un commentaire